Notre Mission

Offrir des séjours stimulants et sécuritaires aux enfants âgés de plus de 3 ans et aux adultes de la Montérégie présentant une déficience intellectuelle ou un trouble du spectre de l’autisme (TSA) avec ou sans handicap physique. Le Centre propose ainsi aux membres de la famille un moment de repos, leur permettant ainsi de se ressourcer

Nos Valeurs

Nos valeurs sont inscrites dans le code génétique de 4 Poches et s’expriment au quotidien à travers l’équipe, les bénévoles et nos précieux partenaires : Respect, Bienveillance, Compétence, Plaisir, Sécurité

Notre Histoire

1992 | Fondation de 4 Poches

En 1990, un groupe de parents décide de remédier au problème du répit en créant une ressource adaptée à une clientèle multi-handicapée. Grâce à l’effort collectif de la communauté, des corporations et de nombreux bénévoles, les fondations sont érigées. C’est fin septembre 1992 que les premiers enfants font leur entrée au Centre 4 Poches.

1999

Une décision importante doit d’être prise. 4 Poches desservira uniquement les familles naturelles demeurant en Montérégie.

2005 à 2007 | Un agrandissement majeur

Impossible de répondre à la demande grandissante pour les services offerts au Centre! Une campagne majeure de financement est lancée en 2005. 1 300 000 $ est amassé ce qui permet alors des travaux d’agrandissement. L’inauguration de la nouvelle partie se fera en 2007.

2012 | Le programme 21 ans et plus

4 Poches initie un projet de Centre de jour pour une clientèle de plus de 21 ans. Le besoin des parents d’avoir accès à des services de jour est de plus en plus criant chez les familles. Le programme engendre des coûts d’opération de 188 000 $ annuellement et n’est aucunement subventionné. Malgré tout, il est reconduit tous les ans depuis grâce à l’appui de ses donateurs et des levées de fonds.

Printemps 2015

Des travaux majeurs sont entrepris pour aménager une entrée plus fonctionnelle et sécuritaire ainsi que pour rénover la section initiale du bâtiment.

4 Poches aujourd’hui

Le Centre est sans conteste une ressource essentielle pour la communauté. Le besoin pour un encadrement de 1 éducateur pour 1 jeune ne cesse de croître. Le financement est toujours manquant. Les familles doivent attendre 2 ans et demi pour avoir accès au répit. Pour le programme 21 ans et plus, nous avons une liste d’attente jusqu’en 2021. Ces listes ne cessent d’allonger.